Anna Wintour, l’impératrice de la mode

3

anna wintourAnna Wintour, née le 3 novembre 1949 à Londres, est la rédactrice en chef de l’édition américaine du magazine Vogue depuis 1988.

Née à Londres, elle s’intéresse très tôt à la mode en conseillant son père, rédacteur du Evening Standard, sur la manière d’inciter les jeunes Londoniens du milieu des années 1960 à acheter son journal. Elle quitte le lycée à 16 ans pour entrer dans le journalisme des deux côtés de l’Atlantique, en travaillant pour les magazines New York et Home & Garden, avant de retourner en Angleterre à l’édition anglaise de Vogue et enfin pour son homologue américain à New York.

Tout comme Diana Vreeland qui l’a précédée, Anna Wintour est devenue au fil du temps une icone de la mode. Sa coupe au carré et ses lunettes de soleil sont désormais habituels au premier rang des plus grands défilés de mode.

Aujourd’hui, elle est une institution dans le monde de la mode, tout comme son magazine. Mondialement réputée pour découvrir les nouvelles tendances et pour lancer de jeunes créateurs, sa froideur et son exigence lui ont valu le surnom de Nuclear Wintour (jeu de mot sur l’expression « nuclear winter » : hiver nucléaire). Une de ses anciennes assistantes personnelles, Lauren Weisberger, a d’ailleurs écrit, en 2003, un roman inspiré de son expérience, Le diable s’habille en Prada.

Ce dernier a été adapté au cinéma en 2006, avec Meryl Streep dans le rôle de Miranda Priestly, dont le personnage est largement inspiré d’Anna Wintour, et notamment dans Ugly Betty, où une défunte femme nommée Fey Sommers lui ressemble extrêmement. Enfin, les défenseurs des animaux la prennent régulièrement pour cible, en raison de son goût pour la fourrure.

On retrouvera Anna Wintour, impératrice de la mode dans le documentaire The september, le 16 septembre au cinéma.

3 Commentaires

Répondre à Vogue Fashion Night Out 2010 | The Fashion Week Coffee Annulez la réponse

Please enter your comment!
Please enter your name here