Daul Kim retrouvée pendue

0



Relativement peu connue en France, Daul Kim était un mannequin à la carrière internationale. Femme fatale intouchable sur un
défilé Chanel Haute Couture, elle jouait les bad
girls
 dans la vie de tous les jours, avec un goût prononcé pour le Grand Guignol.

Introduite dans le monde de la mode dès l’âge de 11 ans, sa carrière démarre vraiment lorsqu’elle a 17 ans. En 2006, elle fait la une à plusieurs reprises du Vogue coréen.
Elle défile ensuite pour Alexander Mc Queen,  Louis Vuitton, Chanel et bien d’autres.

Son look fait mouche: une moue d’enfant vexé, un corps diaphane drapé tantôt de gros blousons de cuir, tantôt de minirobes transparentes. Daul aime provoquer.  En 2008, son blog
fait scandale lorsqu’elle y publie des photos vaguement olé-olé.

Ses cheveux sont à l’image de son tempérament imprévisible: un jour une frange jusqu’au bout du nez, le lendemain une longue chevelure blond platine. Daul cultive son image underground à travers
des apparitions régulières dans des magazines plus rock  tels qu’I-D et Dazed&Confused.

Sans illusion sur le secteur de la mode, elle avait peu à peu pris ses distances avec lui, refusant par exemple d’être joignable à tout moment par BlackBerry, quitte à agacer ses agences: « Pourquoi
faire? Pour qu’on m’embête encore plus? Je joue l’idiote devant eux pour qu’ils arrêtent de me casser les pieds jour et nuit? » aurait-t-elle récemment déclaré à l’un de ses amis. Elle se plaignait
de ne plus supporter le rythme frénétique de sa vie de mannequin, ainsi que l’impossibilité d’établir des relations personnelles durables.

Epuisée, elle publie mercredi sur son blog (I
Like to Fork Myself
) un postintitulé « Say
Hi to Forever » 
(« dis bonjour à l’éternité »), accompagné d’une chanson de Jim Rivers, « I
go deep »
. Vendredi, en fin d’après midi, plus de 500 messages lui rendaient hommage en commentaire.

source: L’express 


 

Laissez un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here