Pierre Le Grand, un tsar en France, 1717

0

pierre-le-grand

L’exposition Pierre Le Grand met en avant le lien étroit entre la Russie et la France à travers les séjours du tsar.

Jusqu’au 24 septembre 2017, le Grand Trianon situé au Château de Versailles accueille cette magnifique exposition, richement illustrée de peintures, sculptures, arts décoratifs, tapisseries…

Fils du tsar Alexis Mikhaïlovitch et de Nathalie Narychkine, Pierre Le Grand se rend une première fois en Europe entre 1697 et 1698 pour rechercher des alliés contre les Turcs.

Pour son second voyage, le tsar prend l’initiative de pousser jusqu’en France, dont l’accès lui a été refusé sous le règne de Louis XIV, afin de discuter avec le Régent et de l’engager dans une alliance politique. Louis XV était très jeune à ce moment là.

Une curiosité sans borne et un goût pour l’étude

Il restera 44 jours dans la capitale qui lui aura permis de découvrir les monuments de la Nouvelle Rome voulue par le Roi Soleil. Il séjournera d’ailleurs deux fois au Grand Trianon durant cette période.

Il réalise aussi de nombreux achats : instruments de  mathématique et d’astronomie. Le tsar repartira avec une abondante documentation : plans de places fortes, dessins d’architecture et d’ingénierie..

En résultera un traité d’amitié et de commerce, signé à La Haye le 15 août 1717.

De nombreux artistes français comme Louis Caravaque iront en Russie pour fonder des ateliers et former des élèves, sous l’impulsion du tsar, soucieux de développer un art pictural nouveau rompant avec l’icône et basé sur l’étude de la perpective et de la nature.

Aspiration à développer la Russie

Cette exposition Pierre Le Grand, un tsar en France, 1717, montre ainsi un homme s’intéressant à de nombreuses disciplines.

Avec ses séjours, le tsar a posé un acte fondateur du point de vue des échanges culturels entre les deux pays.

Cela confirme aussi le nouveau statut de la Russie qui compte désormais à part égale avec les autres nations européennes.

Cette exposition a pu se faire à l’aide du Musée de L’Ermitage mais aussi de mécènes privés comme Natura Siberica, première marque russe certifiée de cosmétiques naturels.

pierre-le-grand-grand-trianon pierre-le-grand-louis-xv pierre-le-grand-femme

Pierre Le Grand, un tsar en France, 1717
Grand Trianon
30 mai au 24 septembre 2017

Laissez un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here