Défilé Peachoo Krejberg Prêt à Porter Printemps Eté 2012 Paris

3

peachoo-krejberg-defile-femme

Pensant arriver en retard au défilé Peachoo Krejberg à la cité de l’architecture et du Patrimoine, juste à coté du Trocadéro, je m’étais dépêché tout au long du chemin, au final, le défilé commencera avec un certain retard.

Peachoo + Krejberg: un duo

Les deux créateurs ont eu des parcours différents: Peachoo Datwani, d’origine indienne, et Roy Krejberg, né au Danemark, créent leur société à Paris en 2004. Tout deux se plaisent à croiser références, styles et codes pour créer des histoires, dont le point de mire se focalise sur l’architecture du vêtement.

Des techniques de couture traditionnelles combinées avec des coupes nettes s’accordent pour donner naissance à un style très personnel fait de volumes et de proportions contrastées. L’harmonie entre les formes et les tissus, la technologie mélangée avec les techniques artisanales, sont des valeurs repères perceptibles dans chacune de leurs collections.

Peachoo Krejberg: satins, plumes et transparences

Sous les voutes en pierres, le duo de créateurs présentent une collection jouant sur des matières légères, des vêtements ornés de plume d’autruche, de la transparence et des superpositions….

Au niveau des couleurs, ils misent pour le prochain été 2012 sur le noir, le rouge, le jaune et le blanc, des couleurs qui viennent tonifier les prochaines saisons.

Pour accessoiriser cette collection prêt à porter printemps été 2012, les mannequins défilent sandales au pied.

Au final, j’ai pu découvrir des créateurs que je ne connaissais peu misant sur une collection légère et tonifiante. Je vais donc continuer à suivre Peachoo Krejberg sur les prochaines fashion week avec attention.

Final Peachoo Krejberg

Image de prévisualisation YouTube

Défilé Peachoo Krejberg

 

peachoo-krejberg-printemps-ete-2012

peachoo-krejberg-pret-a-porter

peachoo-krejberg-printemps-ete

peachoo-krejberg-tendance-ete-2012

peachoo-krejberg-tendance-ete

3 Commentaires

Laissez un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here