Quand Byzance s’installe rue Cambon

3

Paris-Byzance-mannequin

Depuis 10 ans, Chanel organise chaque année le défilé des arts et métiers mettant en valeur les 7 ateliers et leurs savoir-faire, acheté par Chanel en 1997  qui emploient près de 300 personnes.

Ces défilés sont hors du calendrier des calendriers des fashion-week et mettent en valeur chaque année un pays, une culture qui a  marqué la vie de la maison Chanel.

Cette année, le défilé  s’est déroulé au 31 rue Cambon, soit au coeur de la maison Haute-Couture dans ses salons sur le thème de la relation Paris-Byzance.

Byzance est une ancienne cité grecque, capitale de la Thrace, située à l’entrée du Bosphore sur une partie de l’actuelle Istanbul.

Le défilé s’est voulu très intimiste avec peu d’invité, pouvant s’allonger sur les sofas, on s’aurait cru dans son salon !

Les mannequins, maquillées sur des tons ocres portaient chacune de nombreux bijoux aux multiples pierres. Observer leurs coiffures, toutes semblables sauf la top Freja Beha qui avait ses cheveux relâchés .

Je retrouve bien le style Chanel dans les matières utilisées, la coupe du tissu. Chaque vêtement rappelle  la Byzance du XIIème siècle avec beaucoup de couleurs chaudes comme l’or mate…

Au final, je trouves que Karl Lagerfeld, directeur artistique de la maison Chanel a su montrer tout le savoir-faire de ses ateliers, trop souvent dans l’ombre et méconnu qui font pourtant un travail d’orfèvre pour élaborer des accessoires, des chaussures mais aussi des éléments des robes pour chaque défilé Chanel.

La couture ne se résume pas seulement à la fashion-week, elle se vit tout au long de l’année.

Paris-Byzance-chanel

paris-byzance-fittings

Paris-Byzance-karl-lagerfeld

3 Commentaires

  1. bien mieux la nouvelle maquette ! je suis pour la couleur et les beaux visuels :-).
    La haute couture, la boule de noël la plus scintillante du sapin de la mode, celle qu’on met tout en haut.
    Joyeuses fêtes !

Laissez un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here