Salon Révélations 2015 au Grand Palais

0

salon-revelations-2015Revélations, le salon des métiers d’arts et de la création revient au Grand Palais pour une seconde édition.

La nef du Grand Palais connait tout au long de l’année de nombreux événements autour de l’art avec la Fiac, Art Paris Art Fair…

Cette année, la biennale accueille plus de 300 créateurs de 17 pays avec la Corée du Sud comme pays d’honneur.

Le salon Révélations 2015 s’articule autour d’un concept scénographie révisé et d’un contenu éditorial qui s’internationalise. Avec une grande allée centrale composant un banquet d’îlots où se mêlent les différentes créations venant du monde entier, le visiteur est amené à partager, réfléchir et s’émuler aux cotés des artistes et créateurs.

Durant 4 jours, du 10 au 13 septembre, la verrière du Grand Palais s’anime de talents venant d’horizons et de contrées variées. Les ateliers d’Art de France, organisateur de ce rendez-vous, attend plus de 40 000 personnes.

Les métiers d’arts rassemblent aujourd’hui près de 38 000 entreprises en France pour un chiffre d’affaire de 8 milliards d’euros.

Les artistes présent ont été sélectionné par les douze membres du comité d’orientation artistique pour faire un choix parmi les 500 candidatures.

Au niveau du choix du pays mis à l’honneur, la Corée du Sud a été choisi puisque 2015-2016 seront les années croisées France-Corée menées par l’Institut français. Parmi les artistes, on retrouve Jucheol Yun, céramiste; Myungung Kim; Kanghyo Lee; Chunbok Lee…

Le salon Révélations 2015 célèbre la diversité des métiers d’art dans le monde, se voulant le reflet de l’excellence de la création actuelle et de l’émancipation qui caractérise les métiers d’art aujourd’hui.

Plusieurs conférences sur le thème de l’art viendront mettre en relief les métiers de l’art.

salon-revelations-art

salon-revelations-creation

salon-revelations-grand-palais
Salon Révélations 2015
Grand Palais à Paris
10 au 13 septembre 2015

Laissez un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here